Excite

Action Areva : des perspectives en berne

Les principaux détenteurs de l’action Areva sont l’Etat (10% des parts) et le Commissariat à l’Energie Atomique (73%). Le public ne dispose que d’une minorité du capital (4%). Son chiffre d’affaires est estimé à plus de 9 milliards d’euros.

Depuis un an, l'action Areva est passée de 24 euros à 8,90 euros. C'est une crise sans équivalent qui frappe aujourd'hui le géant du nucléaire. Plusieurs éléments sont venus briser la dynamique qui jusqu'à présent le caractérisait. Il y a eu, tout d'abord, les retards dans la réalisation de l'EPR en Finlande. Ce devait être un joyau du nucléaire et c'est finalement un véritable gouffre financier, du fait de difficultés techniques imprévues. Il devrait voir le jour avec 5 années de retard durant lesquelles Areva a du constituer plus de 2 milliards de provisions.

La catastrophe de Fukushima n'a pas arrangé la donne. Areva était, en effet, fortement impliqué dans le développement du nucléaire au pays du soleil levant. Les coups d'arrêts donnés aux différents projets de développement japonais et allemands ont réduit à néant les perspectives de croissance. On estime que le groupe aurait perdu 200 millions cette année sans évoquer un carnet de commande qui tend à se réduire comme une peau de chagrin.

Le taux d'endettement est très élevé (la dette représente 3,7 milliards d'euros). Cela limite les marges de manoeuvre et les possibilités de diversification. Areva est contraint de réduire fortement ses investissements du fait d'un auto financement insuffisant.

Les années fastes sont terminées, l'heure est au plan de rigueur.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017