Excite

Actionnariat salarié, une épargne volontaire

L’actionnariat salarié est un dispositif non obligatoire qui permet à tout employé d’une entreprise de devenir actionnaire de sa propre société. Tout salarié d’une entreprise peut se voir attribuer des actions et se constituer un capital tout en profitant des avantages lors de l’attribution de titres. Comment devenir actionnaire de son entreprise ?

Devenir actionnaire de son groupe est un bon moyen de participer à l’évolution de son entreprise tout en bénéficiant d’un dispositif d’épargne. La mise en place d’un actionnariat salarié nécessite un accord conclu entre l’employeur et le personnel afin que les salariés puissent profiter de ce système d’épargne.

Lors d’une privatisation, les employés d’une entreprise peuvent acquérir des actions de leur groupe à des conditions préférentielles. Dans ce cas, l’état accorde 10 % des titres aux salariés. Le personnel peut se voir attribuer des actions lors d’une ouverture de capital et d’une augmentation de capital. L’entreprise peut octroyer des actions gratuites dans le cadre de la participation.

Pour que les salariés profitent de ce dispositif, l’entreprise a mis en place un Plan d’Epargne Entreprise (PEE) et un Plan d’Epargne pour la Retraite Collective (PERCO) qui permet d’y intégrer ses titres. En optant pour le Plan d’Epargne Entreprise, les salariés peuvent se voir attribuer un abondement sous forme de titres qui peuvent atteindre 300 % du montant versé par chaque salarié. En contrepartie, le bénéficiaire doit conserver ses actions dans le PEE pendant une période de cinq ans, sauf en cas de déblocage anticipé (licenciement, mariage, divorce, acquisition d’une résidence principale, invalidité, surendettement, décès). Quant aux salariés qui disposent d’un PERCO, ils sont tenus de bloquer leur épargne jusqu’à la retraite et devront choisir entre rente viagère et capital défiscalisé.

L’actionnariat salarié : avantages et inconvénients

Chaque salarié actionnaire de son groupe se voit attribuer chaque année des dividendes sous forme de titres. A noter toutefois que l’actionnariat salarié est un bon plan d’épargne à condition que l’action de l’entreprise soit correctement valorisée. Il faut savoir que le capital investi n’est pas garanti à 100 %. D’ailleurs, il n’est pas rare de constater que la valeur de l’action au moment de la vente est inférieure au prix d’achat. La prudence s’impose.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018