Excite

Alibaba investit dans Snapchat

  • Getty Images

Alibaba va finalement se faire une place chez Snapchat, l’application d’envoi de photos et vidéos éphémères. Selon Bloomberg, le spécialiste chinois de l’e-commerce va investir 200 millions de dollars (188,3 millions d’euros) dans la start-up, créée, en 2011, par Evan Spiegel et Bobby Murphy, deux jeunes étudiants de Stanford, qui avaient à peine plus de 20 ans à l’époque. Selon la presse américaine, Alibaba avait engagé des discussions en juillet 2014 pour entrer au capital de Snapchat, mais celles-ci n’avaient alors pas abouti.

L’investissement d’Alibaba valoriserait Snapchat à 15 milliards de dollars, soit 5 milliards de dollars de plus qu’en janvier, à l’issue d’un tour de table mené par la société de Los Angeles qui lui avait permis de lever 486 millions de dollars. Ces chiffres astronomiques placent Snapchat dans le trio de tête des start-up les plus fortement valorisées dans le monde, derrière le fabricant chinois de smartphones Xiaomi (45 milliards de dollars) et la société américaine Uber de véhicules de transport avec chauffeurs (40 milliards), le tout sans avoir jamais enregistré de bénéfices.

L’application, qui compte aujourd’hui 200 millions d’utilisateurs, soit presque autant que Twitter, peine à trouver son modèle économique. Focalisée sur sa croissance et l’extension de ses services, la start-up brûlerait, selon la presse anglo-saxonne, près de 30 millions de dollars par an. Pour l’instant, sa seule source de revenus consiste en un partenariat publicitaire avec quelques marques désireuses d’envoyer des «snaps», ou messages temporaires, à ses utilisateurs.

Malgré tout, Snapchat suscite des convoitises et parvient régulièrement à attirer des investisseurs. L’application s’est même offert le luxe de rejeter, en 2013, une offre de rachat de 3 milliards de dollars de Facebook. Du côté d’Alibaba, on peut comprendre son investissement comme une nouvelle démonstration de la volonté du groupe chinois qui a fait une entrée fracassante à la Bourse de New York en septembre 2014, de s’implanter sur le marché américain.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017