Excite

Amazon ne vend plus les boîtiers de ses concurrents

  • Getty Images

Le géant de la distribution américain Amazon a lancé les hostilités contre Google et Apple. En effet, le groupe fondé et dirigé par Jeff Bezos a décidé de ne plus vendre sur sa plate-forme les boîtiers de ses deux concurrents qui proposent des contenus vidéo en streaming.

Le patron en question fait rarement dans les sentiments d’ailleurs puisqu’en mai 2014, Jeff Bezos avait élu «pire patron au monde» à l’issue d’un sondage mené par la Confédération syndicale internationale, représentant 180 millions de travailleurs de 161 pays, lors de son troisième Congrès mondial.

«Lors des trois dernières années, Prime Vidéo est devenu une importante partie des abonnements aux services d'Amazon Prime», a expliqué un porte-parole du groupe. Le paquet global de l'entreprise offre notamment des livraisons express gratuites pour 99 dollars par an (environ 87 euros par an).

Il est par conséquent «important» que les appareils proposant la diffusion des contenus en streaming «que nous vendons aient une bonne interaction avec Prime Video afin d'éviter une confusion chez le client», a ajouté le porte-parole. Le groupe de Seattle a ainsi retiré, depuis la fin du mois d'octobre, le boîtier Apple TV et la clé Chromecast de Google de son site de vente en ligne.

Amazon va néanmoins continuer à vendre les boîtiers Roku et l'adaptateur maison Fire TV dans un marché très concurrentiel. Il va aussi poursuivre les ventes des consoles Xbox (Microsoft) et PlayStation (Sony).

Cette décision intervient quelques semaines seulement après que Google et Apple ont dévoilé des versions améliorées de leurs appareils qui permettent notamment une grande rapidité en streaming, un marché en pleine explosion. Amazon a également dévoilé une nouvelle version de Fire TV.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017