Excite

Assurance Cheval : tout savoir pour une meilleure garantie

Les propriétaires de chevaux mais également les personnes qui prennent des chevaux en pension doivent opter pour un contrat d'assurance adapté. Que l'on monte pour son plaisir ou dans le cadre de la compétition, il est important de lire toutes les exclusions et les extensions de garanties. Petit guide de l'assurance cheval pour propriétaire ou simple gardien.

L'acquisition d'un cheval implique une bonne assurance cheval, car si l'animal crée des dommages à un tiers, son propriétaire est responsable. Deux solutions sont possibles :

  • la souscription à une licence sportive, que l'on monte le cheval ou non, avec extension RCPE (Responsabilité Civile Propriétaire/gardien d'Equidé). Cette solution est intéressante car elle autorise le prêt gracieux de l'animal à un tiers sans qu'il soit nécessaire de souscrire une extension supplémentaire. D'autre part, cette licence ne coûte pas cher (environ 70 euros licence + assurance). Il faut savoir que cette garantie couvre la mort de l'animal mais propose également un service Assistance lors de déplacements sur le territoire national. En cas de panne ou d'accident, le cheval est hébergé pendant une nuit dans le centre équestre le plus proche du lieu du sinistre.
  • l'assurance multirisque habitation : un supplément est alors facturé par la Compagnie d'Assurance qui doit être avisée de l'acquisition d'un cheval par son client.

Certains propriétaires de chevaux optent pour une garantie supplémentaire : l'assurance mortalité-vol-transport-frais de vétérinaire. Dans ce cas, il est nécessaire de s'adresser à la Fédération Française d'Equitation. Il faut savoir que l'assurance mortalité est majoritairement souhaitée par les propriétaires de chevaux. Plusieurs solutions sont proposées par les Compagnies. Aussi, mieux vaut-il se mettre en relation avec un assureur spécialisé.

Equitanet propose la formule "mortalité en valeur agréée". Celle-ci permet d'être indemnisé, à la mort du cheval, en fonction de la valeur pour laquelle le propriétaire a opté au moment de la souscription. Pour en savoir plus, il suffit de se rendre sur le site equitanet.com. Assurance cheval, assurance cavalier, assurance transport chevaux, assurance protection juridique et bien d'autres solutions : plus de trente formules sont proposées par Equitanet pour répondre aux besoins des propriétaires de chevaux mais également aux simples gardiens, qu'ils soient rémunérés ou non.

Qu'en est-il des gardiens de chevaux ?

Lorsque le propriétaire d'un cheval a souscrit à une licence sportive avec extension RCPE, le gardien (à titre gratuit uniquement) n'a aucun souci à se faire puisqu'il est automatiquement couvert. En revanche, le gardien est responsable des dommages causés à un tiers par l'animal si le propriétaire n'a pas souscrit à une licence. Dans ce cas, il incombe au gardien de contacter la société d'assurance auprès de laquelle il a souscrit son assurance habitation. Mais il peut préférer opter pour une licence sportive avec extension RCPE.

Attention : un gardien rémunéré doit souscrire une extension à sa garantie multirisque habitation car il est entièrement responsable du cheval dont il a la garde. Il a également la possibilité de souscrire une licence sportive avec extension RCPE. Dans tous les cas, un gardien de cheval (ou de chevaux) rémunéré doit impérativement prendre contact avec son assureur habitation. L'assurance cheval mérite d'être réfléchie. L'idéal est de demander différents devis auprès des compagnies afin de comparer les prix mais également les garanties et les exclusions.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017