Excite

Une baisse de cotisation retraite envisagée en Allemagne

Alors que la plupart des pays rencontrent des difficultés avec le financement de leurs retraites, les caisses de retraites allemandes ont tellement de liquidités à leur disposition qu'une baisse de cotisation retraite est envisagée en Allemagne, ce qui ferait baisser le coût du travail et serait donc favorable aux exportations et donc à l'économie, d'une façon générale.

Financement des retraites

Le financement des retraites est une question très problématique dans la plupart des pays européens, principalement en raison de taux de chômage élevés et d'un nombre de retraités en augmentation, malgré le recul de l'âge de la retraite.

C'est pour cette raison que l'annonce d'une éventuelle baisse de cotisation retraite en Allemagne pour 2013 est un paradoxe, puisque c'est probablement le seul pays qui peut se le permettre.

Situation des caisses de retraite allemandes

Une situation économique stable et une hausse du nombre de salariés, ont permis d'obtenir une hausse d'environ 4% du montant global des cotisations en 2012, et donc 4,4 milliards d'euros d'excédent, qui s'ajoutent aux réserves déjà existantes pour une réserve totale de 29 milliards d'euros.

Baisse des taux de prélèvements

Début 2012, on avait assisté à une baisse de 19,9 à 19,6% du taux de prélèvement, et il est possible qu'une nouvelle baisse de 0,4 à 0,6 % soit décidée à l'automne pour application en 2013.

Il est possible qu'une baisse des prélèvements concerne aussi le chômage, ce qui est logique puisque le nombre de chômeurs est en baisse en Allemagne.

Cette baisse des prélèvements présente un autre avantage pour l'économie allemande, celui de faire baisser le prix de revient des produits et donc de favoriser les exportations.

Une situation peut-être provisoire

Pour la confédération syndicale DGB, cette baisse de cotisation de retraite en Allemagne ne pourra qu'être provisoire car, en raison d'un taux de natalité très faible, la proportion de retraités dans la population ne peut qu'augmenter dans les prochaines années et ces taux de prélèvements devraient très vite subir de nouvelles augmentations.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017