Excite

Banques centrales : la ruée vers l'or

Depuis 40 ans, les banques centrales n'avaient pas acheté autant d'or sur un trimestre. Mais lors du troisième trimestre de 2011, elles ont acquis six fois plus de métal précieux que l'an dernier sur la même période.

Si le président de la réserve fédérale, Monsieur Bernanke, annonce que les banques centrales détiennent de l'or par "tradition", ces dernières ont nettement augmenté leurs réserves lors des trois derniers mois. La baisse du prix de l'once d'or explique certainement ce regain d'intérêt, mais lorsque l'on observe les crises économiques qui éclatent un peu partout dans le monde ces dernières années, le choix de l'or comme valeur refuge prends encore plus de sens.

Depuis maintenant 40 ans, les institus d'émission écoulaient doucement leurs stocks, étant donné que ces derniers n'étaient plus obligatoires pour garantir les dettes émises. Les banques centrales européennes avaient alors imposé des quotas de l'ordre de 400 tonnes au moment des accords de Washington pour éviter que des ventes de grande ampleur ne viennent déprimer les cours de l'or.

Mais depuis 2010, les instituts d'émission ne sont plus vendeurs, mais acheteurs. Le dollar, qui est toujours la monnaie de référence au niveau mondial, commence à inquiéter. Les Etats-Unis eux aussi sont en période de crise économique, notamment suite à l'annonce de la dette qui continue d'enfler. Si le dollar était déjà faible par rapport à l'euro au printemps dernier, il risque fort de subir une dépréciation lors des prochains mois.

Quels sont les pays ayant acheté le plus d'or ?

Le Conseil mondial de l'or n'a pas dévoilé le nom des principaux achteurs, mais ce que l'on sait, c'est qu'ils ne sont pas les mêmes que ceux qui avaient vendu lors des dernières années. Il s'agirait plutôt de pays émergents, comme la Chine, l'Inde, la Russie, le Mexique et la Corée du Sud.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022