Excite

BlackBerry renonce finalement à sa vente

Le groupe canadien BlackBerry va rester indépendant et a organisé un plan de sauvetage avec une augmentation de capital réservée à un groupe d'investisseurs emmené par le financier Fairfax, a indiqué le fabricant de smartphones.

Une offre d'acquisition de Fairfax, qui détenait déjà 10% de BlackBerry et valorisait le groupe à 4,7 milliards de dollars (environ 3 milliards et demi d’euros), est arrivée à échéance cette semaine. Pour sortir de sa mauvaise passe financière, BlackBerry avait donc prévu de se vendre à son premier actionnaire Fairfax qui souhaitait trouver des financements lui permettant de payer à tous les actionnaires de BlackBerry 9 dollars (6.66 euros) par action. Il apparaît que Fairfax n'a pas réussi à monter le tour de table qui lui aurait permis de sortir le groupe BlackBerry de la bourse pour se restructurer.

A la place de ce rachat, Fairfax a donc fédéré des investisseurs pour assurer un renflouement du groupe BlackBerry à hauteur d'un milliard de dollars (750 millions d’euros au cours actuel). Sur ce montant, le financier canadien met 250 millions de dollars (185 millions d’euros), soit 25%. Le financement est sous forme d'une augmentation de capital convertible en actions au prix de 10 dollars (7.40 euros) l'action. Cette opération représente à terme une augmentation de 16% du nombre d'actions en circulation. Le cours du titre BlackBerry est ces jours-ci en-dessous de 8 dollars (un peu moins de 6 euros).

Enfin, ce revirement dans la stratégie pour le sauvetage du groupe est accompagné par un changement au niveau de l'équipe dirigeante. En effet, BlackBerry a également annoncé le remplacement du patron actuel Thorsten Heins par John Chen, qui va assurer l'interim.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018