Excite

Préparer une séparation grâce au calcul de pension alimentaire

Le Code civil prévoit que les parents doivent « contribuer à l’entretien et à l’éducation des enfants » et c’est le Juge aux Affaires familiales qui décide du montant de la pension alimentaire qui devra être versée au parent qui a la garde du ou des enfants. Un calcul de pension alimentaire peut permettre de faire une estimation.

Comment se détermine la pension alimentaire ?

Il n’existe pas de règle pour déterminer le montant d’une pension alimentaire, car elle dépend de plusieurs critères : les ressources du parent qui doit la payer et les divers besoins de l’enfant en fonction de son âge, de sa santé, de ses études…

Le Juge des Affaires familiales fixe donc la pension alimentaire au cas par cas, mais en tenant compte de situations similaires qui lui servent de référence.

Ainsi, le montant moyen de pension alimentaire versée à la mère est de 188 € par enfant, mais il passe à 111 €, toujours en moyenne, pour une pension versée au père, et ce montant est souvent plus élevé lorsqu’il s’agit d’une demande conjointe ou pour un enfant unique.

Les documents à fournir pour le calcul de pension alimentaire

Pour permettre au juge de fixer le montant de la pension alimentaire, le parent qui devra la payer doit fournir un certain nombre de documents et il devra être prudent et rigoureux afin d’éviter d’être soumis à une décision de justice insupportable.

Il doit fournir la preuve de ses revenus (fiches de paye, avis d’imposition, allocations…) et de ses charges (loyers, remboursements de crédits, personnes à charge…). De plus, il sera tenu compte des besoins de l’enfant pour ses frais de scolarité, ses activités de loisirs, etc.

Pour se faire une idée de la pension alimentaire qui pourrait être fixée par le juge, il est également possible d’utiliser, sur Internet, un simulateur de calcul de pension alimentaire fourni par un cabinet d’avocat, mais cela restera une estimation.

Montant de la pension alimentaire et consentement mutuel

Dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, il peut arriver que les parents s’accordent sur le calcul de la pension alimentaire et décident d’un montant inscrit dans une convention de divorce, mais quand même soumis à l’approbation du juge, car celui-ci doit s’assurer qu’aucune pression n’a été exercée pour obliger l’un ou l’autre des parents à accepter une convention inacceptable, dans l’intérêt de l’enfant.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018