Excite

Calculer ses impôts : ce qui change en 2012

Calculer ses impôts est facile avec les possibilités offertes par Internet. Cette année, de gros changements vont intervenir dans bon nombre de foyers français. En effet, la non-revalorisation du barème progressif de l'impôt tenant habituellement compte de l'inflation a été gelée durant deux ans. Cette décision aura donc de lourdes conséquences pour la majeure partie des foyers fiscaux.

Concrètement, le barème sur lequel se calcule le montant de l'impôt sur le revenu sera le même que celui utilisé en 2011. Il faut savoir aussi que les éléments qui viennent s'ajouter pour effectuer ce calcul par exemple, le plafonnement des effets du quotient familial ou la décote ont aussi été gelés. Ces mesures consécutives à la crise économique et financière et fixées par le plan Fillon, ont un impact très fort, c'est pourquoi calculer ses impôts est encore plus utile cette année. Le projet de la loi des finances pour l'année devait tenir compte d'une revalorisation de 2,1% des tranches du barème progressif applicable, ce qui ne sera pas fait.

La décote et l'économie d'impôt réalisée sur la prise en charge d'un tiers à votre charge resteront identiques à 2011. L'économie d'impôt accordée aux personnes vivant seules et ayant eu un enfant qu'elles n'ont pas élevé seules pendant cinq ans est ramenée à 400 euros au lieu de 680 euros. Les foyers ayant perçu plus de 250 000 euros de revenus imposables seront soumis à la cotisation exceptionnelle sur les hauts revenus. La loi qui devait créer une tranche supplémentaire pour les revenus de plus de 100 000 euros par part de quotient familial a été rejetée. Elle aurait permis de monter à 45% le barème de l'impôt pour cette tranche de la population.

Ces dispositions vont avoir un impact défavorable sur le montant des revenus à payer cette année. Si les salaires du foyer sont restés stables, l'impôt sera le même alors qu'il aurait dû baisser. Si les salaires ont augmenté, et ce même si l'augmentation a été très légère, le montant augmentera beaucoup plus qu'il n'aurait varié avec le barème revalorisé. De nombreux foyers fiscaux non imposables l'an dernier risquent ainsi de le devenir. Pour les autres, le risque majeur est de basculer vers la tranche supérieure d'imposition. Cet impact se mesurera aussi dans le montant des aides accordées à certains foyers qui ne pourront plus bénéficier des mêmes sommes ou à qui l'aide sera dans certains cas, tout simplement supprimée.

Conséquence sur la prime pour l'emploi

Ce dispositif n'aura pas d'incidence sur la somme perçue de la prime pour l'emploi cette année. Celle-ci est basée sur le niveau des revenus professionnels 2011 et du revenu fiscal de référence déclaré en 2011. S’il n'y a pas de changement dans ces paramètres par rapport à 2010, la prime sera inchangée. En contrepartie, le gel aura une influence sur celle de l'année suivante. Il est important de calculer ses impôts pour cette année surtout dans ce contexte économique et social défavorable.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017