Excite

Calculer sa capacité d'achat

Le calcul de la capacité d'achat permettra de savoir si une personne aura potentiellement les moyens de rembourser un crédit. On entend également souvent parler du terme capacité d'emprunt. De nombreux outils sur internet permettront d'effectuer le calcul grâce à de simples formulaires en ligne. Les informations à remplir concerneront bien souvent la mensualité à payer chaque mois, le montant de l'apport personnel, la durée de l'emprunt, le taux d'intérêt et le taux d'assurance.

Le résultat donnera la valeur maximale du bien que l'emprunteur peut acquérir, c'est à dire sa capacité d'achat. Des simulateurs permettent également de calculer la mensualité à rembourser pour un bien spécifique. Il conviendra alors de mentionner le montant du bien en début de formulaire, puis le montant de l'apport personnel, la durée de l'emprunt, le taux d'intérêt et le taux d'assurance.

Des outils complets ?

Les simulateurs en ligne sont un bon moyen d'estimer rapidement sa capacité d'achat, mais ils ne sont pas toujours très précis. Nombre d'entres-eux ne prennent pas en compte les différents frais inhérents à l'achat d'un bien, notamment immobilier. Il conviendra également de prévoir des fonds pour les frais de notaire et les frais d'enregistrement. Par ailleurs, si un simulateur en ligne peut donner l'impression qu'un bien est inaccessible, il ne faut pas baisser les bras pour autant. Un rendez-vous avec la banque peut être fructueux. Le banquier se basera bien entendu sur la capacité d'achat de l'emprunteur. La règle générale veut que l'emprunteur ne rembourse pas plus du tiers de ses revenus nets (soit 33 %). Ceci sous-entend donc souvent que les moyens financiers provenant d'autres sources tels qu'un treizième mois ou des allocations familiales, ne seront pas pris en compte dans le calcul.

D'autres paramètres rentrent cependant en ligne de compte. Le statut professionnel et la stabilité de l'emploi auront sans conteste une impact sur l'octroi d'un crédit. On sait par exemple qu'un fonctionnaire disposera d'un salarie régulier et qu'un licenciement est peu probable. La situation familiale peut aussi avoir un certain impact. Pour finir, la banque analysera la valeur du bien acquise. S'il s'agit d'un bâtiment, une hypothèque sera dressée sur celui-ci. Elle pourra être utilisée si l'emprunteur ne rembourse pas ses mensualités. Si la banque veut récupérer sa mise, la valeur du bien doit donc être en corrélation avec le montant du prêt. Un outil en ligne permettra d'avoir un aperçu de sa capacité d'achat, mais il ne remplace pas le métier du banquier !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017