Excite

Trop de capitaux fuient l'Espagne

Les capitaux fuient d'Espagne, et cette situation commence à devenir inquiétante, en effet, celle-ci a atteint des taux records. Depuis 1990 les statistiques enregistrent ces données et jamais on n’avait atteint de tels records. En effet, c'est 97 milliards d'euros de capitaux qui sont concernés par cette fuite. En comparaison, on peut noter qu'au premier trimestre 2011, la balance financière de l'Espagne enregistrait un solde positif de 20,89 milliards d'euros, ces chiffres n'incluant pas les placements de la banque d'Espagne. C'est en mars que cette opération est la plus nette avec un chiffre de 66,2 milliards d'euros contre un solde positif de 5,38 milliards en mars 2011.

Cette fuite prouve bien que la confiance en l'économie du pays n'est plus du tout là. Vient s'ajouter l’inquiétude quant au secteur bancaire. On constate au premier trimestre des retraits de la part des investisseurs étrangers et espagnols se montant à 75,76 milliards en prêts et dépôts entre autres. Les retraits sur actions et titres de dette du pays ont été transférés vers l’étranger à hauteur de 34,38 milliards d'euros. Cette sortie massive de capitaux s'explique aussi par l'incertitude planant quant au plan de recapitalisation de Bankia, quatrième banque d'Espagne.

D'autant plus, que la demande de Madrid portant sur le recours au Fonds de restructuration bancaire est suspendue à la demande de la commission européenne de précisions dans ses projets. La plupart des banques espagnoles vont passer les tests de résistance initiés par le FMI. Bankia représente une grosse partie des établissements en difficulté et elle a déjà demandé une aide publique de 19 milliards d'euros. Le plan de sauvetage a ainsi atteint des records historiques. Le FMI dit n'avoir aucun projet d'assistance financière pour l'Espagne.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017