Excite

Christine Lagarde reste directrice du FMI

Christine Lagarde qui était la seule candidate, a été élue pour un second mandat de cinq ans au poste de directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé l'institution internationale. Le nouveau mandat de la Française débutera officiellement le 5 juillet. Unique candidate, l'ancienne ministre française de l'économie a été élue «par consensus» par le conseil d'administration du FMI, a précisé le Fonds.

Première femme à diriger le FMI, Christine Lagarde a pris ses fonctions à la tête de l'organisation internationale en 2011 pour remplacer Dominique Strauss-Kahn (DSK), emporté par le scandale du Sofitel de New York. L'ancienne ministre de l'Economie de Nicolas Sarkozy avait été préférée en 2011 au gouverneur de la banque centrale du Mexique Augustin Carstens.

A la tête du FMI, Christine Lagarde a participé à la gestion de la crise des dettes souveraines dans la zone euro (Grèce par exemple). Elle a aussi réformé son institution pour accorder davantage de poids à de grands pays émergents comme la Chine et le Brésil.

Christine Lagarde avait fait acte de candidature officielle le 22 janvier dernier et avait reçu de nombreux soutiens en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique Latine. «Une candidate, l'actuelle directrice générale Christine Lagarde, a été retenue», avait indiqué dans un communiqué le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres.

«Je suis candidate pour un nouveau mandat», avait déclaré Christine Lagarde sur France 2. «J'ai eu l'honneur de recevoir dès le début de la procédure des soutiens de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de la Chine, de la Corée». Concernant le soutien des Etats-Unis, elle avait même évoqué les récentes déclarations du vice-président américain Joe Biden «extrêmement élogieuses et presque embarrassantes».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017