Excite

Conditions générales pour toucher la retraite complémentaire

Pour bénéficier de la retraite complémentaire, il suffit de ne plus être indemnisé au titre de périodes de maladie ou de chômage, et d’avoir cessé toute activité professionnelle salariée (à l’exception de la retraite progressive). La retraite Arrco ou Agirc pourra malgré tout être versée en parallèle de certaines activités salariées dans certains cas, ainsi certains artistes ou aides maternelles pourront bénéficier de dérogations. Dans ce cas les cotisations (part patronale et part salariale) seront prélevées sur le salaire de poursuite d’activité, mais ne pourront pas permettre l’obtention de points de retraite Arrco ou Agirc.

Fonctionnaires, militaires, employés des établissements publics de l’Etat, marins et magistrats de l’ordre judiciaire qui poursuivent leur activité peuvent quant à eux obtenir leur retraite Arrco, et le cas échéant Agirc.

Il faut être âgé de 65 ans minimum pour bénéficier de la retraite complémentaire sans minoration, ou bénéficier d’une retraite de la Sécurité Sociale à taux plein si le futur retraité a moins de 65 ans. La retraite complémentaire avec minoration peut être obtenue à partir de 55 ans (minoration par un coefficient dit d’anticipation de manière définitive dans la plupart des cas).

Prenons pour exemple une personne de 58 ans et 3 mois qui souhaite obtenir sa retraite Arrco à partir du 1er octobre 2010. Son coefficient est de 0,6575, et il a à sa disposition 3500 points Arrco, dont la valeur est 1,1884€ le point. Il touchera alors en retraite annuelle Arrco 3500 x 0,6575 x 1,1799, soit 2734,80€.

Dès 60 ans, le coefficient de minoration est calculé selon l’âge et la durée d’assurance justifiée (celle-ci varie en fonction de la date de naissance, 160 trimestres pour une personne née avant 1949 par exemple, ou 164 pour une personne née en 1952).

Source photo : pfala via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017