Excite

La croissance au Japon, au ralenti

Après un séisme, suivi d'un tsunami puis d'un accident nucléaire, en mars 2011, l'économie japonaise a été passablement chamboulée, ce qui ne l'a pas empêchée de connaître un rebond dans les mois qui ont suivi. Malheureusement, on constate aujourd'hui un léger ralentissement à 0,3% de la croissance au Japon, au deuxième trimestre 2012.

Les raisons du rebond

À la suite des catastrophes qui se sont abattues sur la région de la centrale de Fukushima, plus de 200 milliards d'euros ont été débloqués pour la reconstruction, entre avril et mars 2012, un apport qui avait dopé l'économie.

De même, des subventions du gouvernement pour l'achat de véhicules économes en énergie, avait permis à la consommation des ménages, soit 60% du PIB, de s'envoler.

Pourquoi un ralentissement ?

La consommation des ménages est en baisse, avec moins de voitures vendues et aussi moins de télévisions, secteur phare de l'économie, et la crise internationale ne fait rien pour améliorer la croissance au Japon.

L'obligation pour les compagnies d'électricité japonaises d'acheter des hydrocarbures pour compenser le fait que le Japon ait arrêté la majorité de ses centrales nucléaires, pèse beaucoup sur les importations nippones.

Des signes inquiétants

Les récentes statistiques publiées par le Japon devenu démocrate contiennent du bon et du moins bon, avec un rebondissement de l'investissement des entreprises privées, qui suivait un recul équivalent, une faible progression des exportations, plus faibles que les importations...

Les nouvelles ne sont pas bonnes et ce n'est pas la situation économique internationale qui va arranger la situation de la troisième puissance économique mondiale.

Des prévisions pessimistes

Ces statistiques peuvent laisser espérer une croissance positive au Japon pendant les prochains mois, mais Hideki Matsumura, économiste, ainsi que plusieurs de ses confrères, estime que des "facteurs négatifs vont toutefois peser à l'avenir", en raison de la fin des subventions pour les voitures et d'un ralentissement de l'économie chinoise.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017