Excite

Des nouvelles de la révolution en Islande

En Islande, le peuple est parvenu à faire démissioner le gouvernement. Les principales banques ont été nationalisées. Et surtout il a été décidé que la dette que ces dernières ont créée auprès de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas, à cause de leurs mauvaises politiques financières, serait remboursée par ceux qui l'ont causée. Une assemblée publique a été créée pour réécrire la constitution.

Et tout ceci s'est passé de manière très pacifique. Une révolution contre le pouvoir qui a activement participé à créer la situation de crise dans laquelle le pays et le monde sont plongés. C'est pour cette raison qu'il n'y a pas eu de publicité autour de cet évènement. Que se passerait-il si les citoyens européens prenait cette révolte comme exemple ?

Voici un résumé des faits :

  • - 2008 : La principale banque du pays est nationalisée.
  • - La Krona, monnaie islandaise, est dévaluée et la bourse mise en stand by. La pays est en faillite.
  • - 2008 : Les citoyens manifestent devant le parlement et obtient des élections qui conduisent à la démission du premier ministre et de son gouvernement. Une loi propose que le peuple islandais rembourse la dette de 3500 millions d'euros dûs à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, mensuellement, pendant les 15 prochaines années, avec 5.5% d'intérêts.
  • - 2010 : Le peuple manifeste à nouveau et demande un référendum. En Mars le référendum a lieu et le refus de paiement de la dette est voté par 93% des voix. Entre temps le gouvernement a ouvert une enquête pour juger les responsables de la crise. De nombreux politiciens et banquiers sont arrêtés.

Durant cette crise une assemblée est mise en place, afin d'écrire une nouvelle Constitution tenant compte des leçons apprises suite à cet échec. Elle remplaça l'ancienne Constitution, qui était en fait une copie de la Constitution danoise. 25 citoyens sont choisis, sans affiliation politique, parmi 522 candidats. Pour être candidat il suffisait d'être un adulte et de disposer du soutien de 30 personnes. L'assemblée constitutionnelle débute en Février 2011 et présente une Magna Carta à partir des recommandations données par les différentes assemblées à travers le pays. Elle doit être approuvée par le parlement et celui constitué lors des prochaines élections législatives.

En résumé, la révolution islandaise a permi :

  • - la démission d'un gouvernement tout entier
  • - la natinalisation de la banque
  • - un référendum pour que le peuple puisse participer aux décisions économiques
  • - l'incarcération des responsables de la crise
  • - à son peuple de réécrire la Constitution

Avons-nous été informés de tout ceci par les médias ? Est-ce qu'un programme politique l'a commenté, que ce soit à la télévision ou à la radio ? Non ! Le peuple islandais a été à même de prouver qu'il y a une façon de combattre le système et a donné une leçon de démocracie au monde.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017