Excite

Devenir propriétaire en France est de plus en plus difficile

L'accès à la propriété est de plus en plus difficile et de plus en plus contraignante pour l'ensemble des Français. L'étude annuelle du courtier Empruntis.com révèle qu'en moyenne, en 2012, les banques ont attendu de leur client un apport personnel de 50 465 euros pour leur accorder un crédit immobilier.

C'est la première fois que le cap symbolique des 50 000 euros est franchi, une première qui démontre à quel point le marché de l'immobilier est tendu dans l'hexagone. En Ile-de-France, l'apport moyen atteint même 82 840 euros, et presque 200 000 euros à Paris intra-muros. Des montants extrêmement élevés, qui suffisaient il y a une quinzaine d'années à s'offrir un bien immobilier modeste en province ou un studio à Paris.

L'étude se penche aussi sur les sommes empruntées par les Français : 159 768 euros en moyenne, 202 574 euros en Ile-de-France et 274 579 euros à Paris. Des sommes assez équivalentes à ce que les banques accordaient en 2011 et 2010. Autres indications éclairantes, l'âge moyen des candidats à l'acquisition : 36 ans, et le niveau de revenus moyen du foyer : 4 430 euros nets par mois sur l'ensemble de la France, 7 980 euros nets par mois à Paris. C'est un peu en dessous des revenus moyens constatés en 2010 lors de l'accès à la propriété, mais clairement au-dessus du revenu médian en France (1 610 euros par mois par personne).

Dans le même temps, le niveau des prix des loyers facturés est reparti à la hausse, dépassant largement les 1,9 % d'inflation. En raison de l'insuffisance de l'offre constatée ou en d'autres termes, il y davantage de personnes en demande de locations que de biens proposés sur le marché.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017