Excite

Doutes pour Facebook un an après son entrée en Bourse ratée

Facebook a quelque peu redressé la barre depuis le fiasco de son entrée en Bourse il y a un an. Des doutes subsistent néanmoins sur la capacité du réseau social à maintenir son statut de star d'Internet.

Le groupe Facebook compte désormais plus de 1,1 milliard de membres et a réussi à convaincre qu'il pouvait gagner de l'argent lors des accès de plus en plus fréquents à son site depuis un smartphone au lieu d'un ordinateur.

Son action semble s'être stabilisée dans une fourchette de 25 à 28 dollars. Elle reste néanmoins bien en dessous de son prix de lancement de 38 dollars. Considérée comme l'introduction en Bourse de l'année 2012 et préparée avec un enthousiasme digne des grandes heures de la bulle Internet, l'aventure boursière de Facebook avait rapidement tourné au désastre.

La première séance le 18 mai 2012 sur la plateforme électronique Nasdaq avait été émaillée par des problèmes techniques. Des banques avaient été accusées d'avoir retenu les jours précédents des données clés sur les performances financières du groupe au détriment des petits actionnaires. Des analystes avaient par la suite émis de plus en plus de doutes sur la capacité de Facebook à s'adapter à l'essor des accès à Internet depuis un appareil mobile. Au final, l'action s'était très vitre effondrée, pour tomber jusqu'à un plus bas de 17,73 dollars en septembre.

Les cours actuels « reflètent déjà les bénéfices à moyen terme» de ces efforts, estime Stephen Ju, un analyste de Crédit Suisse. « Facebook est encore en train d'évoluer et beaucoup de produits sont encore à un stade précoce de développement », relève pour sa part Nicholas Landell-Mills, analyste chez Indigo Equity Research, jugeant du coup difficile d'évaluer si les cours actuels sont justifiés.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017