Excite

Economie et gestion sociale et solidaire

Il a toujours existé une certaine forme d'économie et gestion sociale et solidaire, mais c'est le plus souvent en périodes de crise que ces initiatives alternatives prennent de l'extension, car il s'agit le plus souvent d'une économie locale, qui échappe totalement aux principes généraux des politiques économiques.

Des accords "consommateurs-producteurs"

En ce qui concerne la consommation alimentaire, on voit se développer un peu partout en France des systèmes dans lesquels des consommateurs s'engagent à acheter des produits de saison, fruits, légumes, viandes, oeufs, que des producteurs, le plus souvent respectueux de l'environnement, s'engagent à leur fournir, soit à la carte, soit sous forme de panier.

Par ailleurs, certains producteurs proposent leurs produits à la vente, en direct, localement ou par l'intermédiaire d'Internet, en fonction de leurs cycles de production.

Les SEL et les monnaies parallèles

Les SEL (systèmes d'échanges locaux) proposent des échanges de services et d'objets, en fonction de critères définis à l'avance, auxquels les participants adhèrent. Dans ces systèmes, les personnes ne disposant pas d'argent peuvent échanger leurs compétences contre des services dont ils ont besoin.

De la même façon, on voit se développer des monnaies locales, qui ne dépendent ni de la quotation de l'euro ou du dollar, et ne sont utilisées que pour des achats locaux.

Il s'agit-là de quelques exemples de systèmes découlant de l'économie sociale et solidaire, mais il est fréquent que les gouvernements et leurs administrations mettent fin à ses projets, malgré leur efficacité, considérant qu'il s'agit d'évasion fiscale.

Pourtant, les consommateurs en difficulté sont de plus en plus attirés par ce type d'initiative qui leur donne le sentiment d'avoir enfin une certaine maîtrise de leur vie économique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017