Excite

Les emprunts toxiques : un danger toujours présent

Il existe une catégorie d'actifs bien à part : celle des emprunts toxiques. Ces titres présentent un risque important d'illiquidité et "plombent" durablement la situation des établissements bancaires. Ils sont nés principalement aux Etats-Unis de la crise des subprimes. Des investisseurs achetaient alors des prêts aux banques... oubliant qu'au final, ceux ci ne pourraient pas être remboursés par les ménages.

Les emprunts toxiques grèvent encore aujourd'hui la rentabilité des grandes banques, des entreprises et des collectivités territoriales. En France, le gouvernement a envisage de créer une nouvelle taxe basée sur la taille du bilan des entreprises. Celle-ci serait reversée aux collectivités territoriales pour leur permettre de faire face à la dépréciation de leurs actifs toxiques. Mais qu'en est-il des entreprises ? Si le législateur se penche sur le sujet des collectivités territoriales, il a jusqu'ici envisagé peu de solutions pour améliorer la situation financière des entreprises. Elles sont pourtant encore plus exposées au risque d'illiquidité. Les finances de l'Etat ne permettent pas de multiplier les plans de sauvetage (comme ce fut le cas pour Dexia même si finalement cette institution financière a été dissoute).

La principale cause de faillite des entreprises... est la faillite d'autres (sous-traitants, clients...). Des bilans fragilisés par l'existence d'actifs toxiques peuvent mettre en péril la survie d'une entreprise. Les banques ont constitué des structures spécifiquement dédiées à la gestion des emprunts toxiques. Les PME et TPE, qui ne bénéficient pas des mêmes moyens financiers, n'ont généralement pas d'autres choix que de supporter directement, sur leur compte d'exploitation, la charge induite par ces emprunts.

Il est probable que cette situation perdure encore longtemps.

Une économie de plus en plus complexe

Les échanges boursiers font appel à des techniques de plus en plus sophistiquées. mais, les meilleurs modèles mathématiques ne pourront jamais remplacer l'intuition, le flair d'un trader. L'existence, plusieurs années après la crise des subprimes, d'emprunts toxiques dans le bilan des différents acteurs, démontre que le manque de dicernement conduit souvent à de véritables catatastrophes économiques.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017