Excite

Espagne : sauver le peuple ou les banques ?

L'Espagne : sauver le peuple ou les banques ? C’était jusque-là sans doute une question cruciale pour les Espagnols. Toutefois l'Europe a tranché en accordant à l'Espagne son aide destinée à sauver très clairement le système bancaire. Toutefois le chef de l'État de la péninsule ibérique s'en félicite, estimant que le plus grand risque pour le pays aurait été de voir arriver une action interventionniste. Il pense ainsi que les Espagnols n'ont pas été dupés, rappelant au passage que l'année s'annonce difficile compte tenu du chômage qui va encore exploser. De quoi soulever l'inquiétude en Espagne.

Sans livrer plus de détails sur le déroulement de l'opération, le ministre des Finances annonce que l'aide sera distribuée au 30% des banques qui connaissent à ce jour le plus de difficultés. Elles ont été identifiées dans le dernier rapport qui a été publié par le FMI. Cette somme dont on ne connait pas le montant final d'ailleurs sera fournie par le Fonds européen de stabilité financière et le Mécanisme européen de stabilité. C'est tout de même le FMI qui supervisera les différentes étapes nécessaires à la mise en oeuvre de cette aide, FMI qui d'ailleurs a participé aux débats de l'Eurogroupe.

Après avoir affirmé quelques jours auparavant que l'Espagne ne demanderait aucune aide européenne, Mariano Rojay a noté qu'il avait fait pression sur les instances européennes. Il conclut en disant que l'accord conclu a consacré ainsi la crédibilité de l'euro. Le chiffre demandé par l'Espagne n'est pas encore connu, on sait seulement que le FMI recommandait entre 60 et 80 milliards d'euros alors que l'Europe aurait proposé 100 milliards d'euros. Les modalités de mise en place restent aussi une inconnue puisque le traité européen ne prévoit pas à ce jour une aide directe aux banques.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017