Excite

Etats-Unis: la Fed réduit son aide monétaire

La Fed, qui estime que la croissance de l'économie américaine s'est accélérée, réduit de 10 milliards de dollars ses achats d'actifs mensuels en portant ceux-ci à 65 milliards de dollars et ceci à partir de ce mois de février. La Réserve fédérale américaine a précisé qu'elle réduisait ainsi à 30 milliards de dollars (au lieu de 35) ses achats de titres adossés à des créances hypothécaires et à 35 milliards (au lieu de 40) ses achats de bons du Trésor.

Ces injections de liquidités auxquelles la Fed procède depuis 16 mois visent à soutenir la reprise américaine, en influant sur les taux à la baisse pour favoriser l'investissement et l'emploi. Désormais, la Banque centrale précise que cette réduction d'achats d'actifs se poursuivra « par étapes mesurées » si le marché américain de l'emploi s'améliore et que l'inflation se rapproche de son objectif de 2% sur un an.

Dans son communiqué, la Fed estime que « la croissance de l'activité de l'économie s'est accélérée au cours des derniers trimestres », citant une « amélioration » du marché de l'emploi et surtout la progression « plus rapide que prévue » des dépenses des ménages et des investissements des entreprises.

Rappelons que le président Barack Obama avait affirmé que l'année 2014 pouvait être celle de la « percée économique », évoquant dans son discours sur l'état de l'Union « le taux de chômage le plus bas depuis cinq ans » (6,7%), et le rebond du marché immobilier aux Etats-Unis.

Quant aux taux directeurs, ils sont proches de zéro depuis fin 2008 et vont demeurer à ce niveau, confirme enfin la Fed dans son communiqué en promettant qu'ils le resteront « bien après » que le chômage déclinera sous 6,5%, « surtout » si l'inflation demeure en dessous de 2%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017