Excite

Facebook introduit en bourse : le Nasdaq indemnise les investisseurs

Il y a quelques semaines, Facebook est introduit en bourse. Mais le Nasdaq va déjà être contraint d'indemniser certains investisseurs, ayant perdu beaucoup d'argent. Cette perte est notamment due à des problèmes informatiques rencontrés lors du lancement de l'action de Facebook en bourse. Introduction très controversée ce qui a valu pas mal de déboires au réseau social.

L'introduction en bourse du numéro un des réseaux sociaux Facebook a fait couler beaucoup d'encre. La chute de l'action, tout d'abord, ensuite, le mécontentement des investisseurs et les analystes qui estiment que cette action aurait été largement surévaluée. Ce qui semble en effet se confirmer si l'on tient compte de sa chute aussitôt après son introduction.

Pour parachever les mésaventures lors de ce lancement, le système informatique a perdu les pédales entrainant des pertes supplémentaires pour les détenteurs du titre. Le Nasdaq qui est une plateforme boursière a alors décidé de créer un fonds d'indemnisation de 40 millions de dollars afin d'indemniser les investisseurs ayant subi des pertes d'argent importantes.

Le Nasdaq doit attendre l'approbation de l'autorité américaine des marchés financiers afin de pouvoir mettre en place ce programme à destination de ces porteurs. Bien sûr le choix des membres dépendra du désavantage qu'ils ont pu subir du fait des problèmes techniques. Ces problèmes ayant été résolus bien entendu depuis. Le Nasdaq explique avoir tenu compte de ces facteurs et en gardant ses clients en premier, le Nasdaq OMX Group a approuvé un fond volontaire de dédommagement.

Par rapport à cette décision, 13,7 millions de dollars seront versés aux sociétés membres du Nasdaq en numéraire, le restant de la somme totale sera accordé sous forme de crédit sur les opérations à venir afin de réduire leurs coûts. Ainsi les débuts tumultueux de Facebook introduit en bourse, le Nasdaq arrivera à changer la donne en versant une indemnité compensatoire aux investisseurs.

Des plaintes ont été déposées

Au moment où Facebook est introduit en bourse, le Nasdaq connait des problèmes sur son système. La principale conséquence a été de retarder les achats ou les ventes des titres de Facebook suite aux gros volumes que le Nasdaq n'a pas pu traiter. Du coup, les investisseurs sont restés dans l'incertitude sur leurs ordres portant pour certains sur des millions d'actions. Le courtier new-yorkais, Knight Capital a demandé au Nasdaq une indemnisation s'élevant à 35 millions de dollars. Une autre plainte collective était déposée contre la plateforme boursière. Le montant total de ces plaintes se monterait à 100 millions de dollars selon le Wall Street Journal.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017