Excite

Les solutions de financement pour les associations

La France bénéficie d'un tissu associatif très étendu et qui touche beaucoup de domaines différents. De la culture au sport en passant par les associations de solidarité ou communautaires, le monde associatif fait appel au bénévolat mais nécessite néanmoins un financement pour fonctionner, organiser des événements ou encore louer des locaux. Le financement des associations est néanmoins réglementé et fait l'objet d'une structure juridique bien définie.

Les cotisations des membres

La majeure partie des associations Loi 1901 se financent grâce aux cotisations de leurs membres qui permettent d'assurer le fonctionnement de l'association au quotidien. Son montant est laissé à la libre appréciation des fondateurs et doit être explicitement indiqué dans les statuts de l'association.

La cotisation peut être annuelle ou mensuelle, son montant doit être identique pour chaque catégorie d'adhérent (fondateur, membre, etc.) et en adéquation avec les besoins de l'association.

Les événements et les manifestations

Il s'agit d'un des moyens de financement des associations parmi les plus répandus. L'organisation de manifestations, de loteries, de jeux concours avec ou sans droit d'entrée permettent de récolter des fonds pour financer les projets de l'association.

Certaines manifestations doivent cependant s'affranchir d'un certain nombre d'obligations légales comme par exemple la souscription d'une assurance spécifique ou la déclaration de la manifestation auprès de la mairie ou de la gendarmerie. Les manifestations sont exonérées de TVA et d'imposition fiscale dans la limite de 6 événements annuels.

Le partenariat avec les entreprises et le mécénat

Cette solution alternative est de plus en plus plébiscitée par les associations. Elle permet de bénéficier d'une aide financière ou logistique de la part de sociétés partenaires tout en permettant d'accroître leur notoriété mutuelle auprès du public.

Un rapport gagnant-gagnant qui permet à de nombreuses structures de recueillir du matériel sponsorisé. Les dons et les legs font l'objet d'exonération fiscale sous certaines conditions. Soutenir une association peut permettre aux entreprises comme aux particuliers de déduire tout ou partie du don de leur imposition.

Financer une association : de multiples pistes à explorer

Les moyens de financement des associations sont nombreux, qu'il s'agisse de recueillir des fonds, des aides participatives ou du matériel à destination des adhérents. Les mairies et les conseils régionaux organisent régulièrement des concours, des remises de prix et sponsorisent les associations à but non lucratif qui proposent des services d'intérêt général.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020