Excite

Les financements pour jeunes entrepreneurs impécunieux

Pour beaucoup de jeunes, les idées ne manquent pas pour créer une entreprise, mais il est rare de disposer des fonds nécessaires à la mise en œuvre de ces idées. Des solutions existent pour les financements de jeunes entrepreneurs qui veulent créer ou développer leur activité, et ils pourront aussi bénéficier de conseils et d'un accompagnement.

Des aides financières pour les jeunes

En plus des aides financières auxquelles peuvent prétendre tous les créateurs d’entreprises en France, certaines aides sont particulièrement destinées aux jeunes, et pourront s’ajouter à celles apportée par la famille et les amis, pour lesquelles il existe une fiscalité particulière.

Nacre. Ce dispositif d’aide à la création d’entreprise s’adresse à des personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés pour trouver un emploi stable. Il s’agit d’un prêt à taux zéro et sans garantie, dont le montant peut varier entre 1 000 et 10 000 €, qui complètera un financement par un prêt bancaire.

Créa Jeunes. Cette aide, destinée aux jeunes de 18 à 32 ans, est surtout un accompagnement à la création, avec une formation de 1 à 4 mois, un accompagnement, mais aussi un financement de la préparation et du démarrage de l’activité.

Cap’ Jeunes. L’aide s’adresse à des jeunes de moins de 26 ans en situation précaire et ayant besoin de moins de 50 000 € pour démarrer leur activité. Il s’agit d’une prime de démarrage de 2 000 €.

Autres aides. D’autres pistes peuvent être explorées pour accompagner un projet de création, comme Envie d’agir, le fonds de prêt d’honneur pour les jeunes créateurs d’entreprises, le projet Initiative-jeune pour l’outre-mer, le dispositif Jeune Entreprise Universitaire, et les concours spécifiques comme le prix MoovJee, Petit poucet, Talents des cités, Graine de boss, etc.

Plus que du financement… des conseils

Les financements pour jeunes entrepreneurs sont le plus souvent assortis de dispositifs de conseils, formations, accompagnement, aide au montage du projet… des aides dont le rôle est au moins aussi important pour la création, la pérennisation et le développement des entreprises.

Une aide spécifique pour jeunes entrepreneurs des cités ?

Fin 2012, il était question d’un fond d’investissement franco-qatari, d’un montant de 100 M€, qui devait financer des projets de création d’entreprises portés par des jeunes issus des banlieues difficiles. Si ce fond n’a toujours pas été officiellement constitué, un protocole d’accord a été signé entre la Caisse des Dépôts et la Qatar Holding LLC, pour créer un fond de 300 M€, financé pour moitié par la France, moitié par le Qatar, et destiné à investir dans des PME françaises à fort potentiel de croissance. Ce fond pourrait être une source de financements pour jeunes entrepreneurs.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018