Excite

Forte augmentation de la fraude à la carte bancaire

En 2011, 650 000 ménages français ont déclaré avoir été victimes d'au moins un débit frauduleux sur un compte bancaire, contre 500 000 en 2010. Ces chiffres sont issus d’un rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Cette étude a été réalisée, précise l'ONDRP, lors de sa traditionnelle enquête dite de « victimation », qui consiste à interroger, avec l'Insee, les Français sur les faits de délinquance dont ils se disent victimes, et pour lesquels ils ne portent pas toujours plainte. Ces enquêtes tranchent avec les statistiques officielles, souvent sujettes à controverse.

Les achats sur Internet sont à l’origine de la moitie des cas frauduleux enregistrés, que ce soit à partir des informations bancaires confidentielles, numéro de compte, de carte ou identifiant de connexion. De son côté, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir confirme l'ampleur de cette fraude sur les paiements en ligne, qu'elle estime 113 fois plus élevée que sur les paiements de proximité.

L'Association indique que le remboursement des fraudes par les banques s'améliore mais elle souligne que, dans 70 % des cas, ce sont les consommateurs qui ont détecté la fraude, les banques n'ayant prévenu les clients que dans 22 % des cas.

L'UFC demande notamment l'adoption obligatoire du système 3D-Secure pour les commerçants et l'envoi systématique par les banques de confirmations de paiement sur Internet via, entre autres, les espaces personnels des sites bancaires. Pour conclure, l’association « s'indigne de l'inaction des pouvoirs publics sur ce sujet majeur, et presse les parlementaires à prendre les mesures nécessaires pour que les paiements à distance soient enfin sécurisés ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017