Excite

Free revendique 2 millions d’abonnés en plus en 2014

  • Getty Images

Iliad, maison-mère de Free, a dégagé un bénéfice net en hausse de 4,9 % à 278,4 millions d'euros en 2014, «une année marquée par d'excellentes performances sur ses activités mobiles», selon un communiqué diffusé par le groupe. Le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 4,16 milliards d'euros, «en avance d'un an par rapport à l'objectif», et son résultat brut d'exploitation (Ebitda) a progressé de 6,6 %, à 1,28 milliard d'euros.

Iliad a gagné plus de 2,2 millions de clients sur l'année, selon son communiqué, dont 228 000 nouveaux abonnés dans le fixe et 2 millions de clients dans le mobile. Dans le détail, l'activité mobile a crû de 28 % et l'activité fixe, seulement de 2,7 %. Le groupe revendique désormais 15,9 millions d'abonnés (fixe et mobile), soit une part de marché de 15 % dans le mobile (10 millions d'abonnés recrutés en 3 ans).

Iliads'est félicité de la croissance de son résultat net «malgré la hausse des amortissements notamment due au lancement des services 4G et à une augmentation du taux d'impôt». Le résultat opérationnel courant a connu une hausse de 5,3 % à 569,5 millions d'euros. La hausse du chiffre d'affaires de 11,2 % s'explique «par le développement des activités mobiles et dans une moindre mesure par la poursuite de la croissance des activités fixes», où Free a subi une offensive tarifaire, notamment de la part de Bouygues Telecom dans les derniers mois de 2014.

Le groupe indique par ailleurs avoir mis en fonctionnement plus de 1 900 nouveaux sites mobiles en 2014, «permettant une couverture 3G de plus de 75 % de la population». L'Arcep, le régulateur des télécoms, annoncera dans les prochaines semaines si cet objectif fixé à janvier a bien été atteint. L'endettement net d'Iliad a atteint 1,084 milliard d'euros fin 2014. «Le groupe confirme ainsi son statut d'opérateur télécom parmi les moins endettés d'Europe», assure le communiqué. Au titre des perspectives pour 2015, la maison-mère de Free vise une croissance de 10 % de son Ebitda. D'ici la fin de la décennie, elle ambitionne d'atteindre une marge d'Ebitda supérieure à 40 %.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017