Excite

Hausses d'impôts : la situation se durcit

En cette année 2012, la surprise va être de taille pour 100 à 200 000 foyers français qui ne payaient pas d'impôts. En effet, le gouvernement a annoncé des mesures visant à prendre en compte l'inflation dans le calcul de l'impôt. Des hausses d'impôts seraient prévisibles prochainement. Qu'en est-il exactement ?

Bon nombre de contribuables auront une mauvaise surprise lorsqu'ils recevront leur avis d'imposition en Septembre prochain. Selon une estimation, les hausses d'impôts s'étaleront de 1,17 % pour un couple sans enfant à 12,57 % pour un célibataire. Pour la première fois plus de 100 000 foyers deviendront imposables. Il est évident que certains contribuables pourraient changer de tranche d'imposition, et ainsi la hausse d'impôt sera encore plus importante pour ceux ayant des revenus supérieurs à 2011.

En instaurant cette nouvelle mesure, le gouvernement devrait faire entrer 1,7 milliards d'euros supplémentaires dans les caisses de l'Etat. Il compte doubler ce montant en 2013 avec 3,4 milliards d'euros. Le passage de la TVA de 5,5 à 7 % n'a pas suffi. Car cette dernière ne devrait rapporter que 1,8 milliard en 2012.

Ces mesures fiscales auront des conséquences pour les salariés les plus modestes. En effet, les 100 à 200 000 foyers concernés qui, jusque là étaient non imposables, subiront de plein fouet la perte d'avantages. Un grand nombre d'entre eux essuieront une suppression ou une réduction des aides sociales. De plus, certains retraités percevant moins de 10 024 euros annuels par part de quotient familial, perdront probablement les dégrèvements de taxe foncière et taxe d'habitation.

A titre d'exemple, un couple sans enfant déclarant 35000 euros en 2011, devra payer 56 euros de plus que l'an passé, somme toutefois bien relative. Un célibataire gagnant 17 000 euros par an devrait voir sa facture fiscale augmenter de 93 euros. Pour les revenus supérieurs à 100 000 euros par an, l'augmentation devrait être plus impressionnante car cette hausse sera d'autant plus forte que les revenus sont élevés.

Allègement de l'impôt

Il existe toutefois des solutions pour alléger son imposition. Les niches fiscales peuvent amoindrir les hausses d'impôts. La loi Scellier concernant l'investissement immobilier finalisé avant le 1er Avril 2012, les emplois à domicile et d'autres avantages fiscaux continueront de réduire la facture fiscale. De plus, les salariés bénéficiant de la prime pour l'emploi profiteront encore du crédit d'impôt.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017