Excite

Comment investir dans le vin ?

De plus en plus de personnes sont déçu par les performances des livrets bancaires et celles de la bourse, tout en étant inquiets sur l’évolution du marché de l’immobilier. Pour diversifier ses placements et faire fructifier son patrimoine, il est possible d’investir dans le vin. Voici quelques conseils avant d’investir dans des vignobles ou des grands crus.

Les amateurs de grands crus qui souhaitent concilier rentabilité et plaisir, peuvent investir dans le vin, soit par l’achat de bouteilles, soit par le biais d’un GFV, Groupement Foncier Viticole. Mais, comme pour tous types de placements, il est important de diversifier son portefeuille et de ne pas placer tout son patrimoine au même endroit.

Le vin mis en bouteilles : pour savoir comment investir dans le vin, il faut se pencher sur l’achat de vins cotés. Il est possible de suivre la cote des vins avant de faire son choix. Investir dans le vin en 2012, c’est un peu comme investir dans l’or. Il faut suivre l’actualité et le cours des vins, sur des sites tels que winesitting.com ou idealwine.com. Il est possible de cibler la région de prédilection : Côte du Rhône, Bordeaux, Bourgogne ou autres, mais également l’année de production. Ce type de placement est très spéculatif, car le prix des bouteilles diffère d’une année sur l’autre. Par contre, il est important de savoir où stocker ces bouteilles. L’idéal étant d’avoir une belle cave à vins.

Les parts de GFV représentent un investissement plus pérenne. Il suffit d’acheter des parts par le biais du Groupement Foncier Viticole. Il s’agit d’un placement de niche et cela décharge totalement le particulier. Ce type d’investissement permet de bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants, surtout pour les grosses fortunes. Il permet en effet de minorer l’ISF.

L'achat de vignobles

Pour investir dans le vin, il est bien sûr possible d'acheter des vignobles ou des domaines. Or, ce type de transactions est réservé aux grosses fortunes et aux patrimoines importants. Il s'agit plus d'un avantage fiscal pour les grosses fortunes, que d'un véritable investissement. Pour acquérir un vignoble, il faut compter au minimum 1 million d'euros, ce qui est loin d'être accessible par le commun des mortels.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018