Excite

La Banque Mondiale veut soutenir en priorité les femmes et les enfants

La Banque mondiale (BM) va financer pour 700 millions de dollars (un peu plus d’un demi-milliard d’euros) de projets d'ici la fin de 2015 en faveur de la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement. Le président de l'institution Jim Yong Kim a annoncé cet engagement lors de la récente Assemblée générale de l'ONU à New York.

Ces nouveaux financements viennent de l'Association internationale pour le Développement (AID-IDA), l'agence de la Banque mondiale qui accorde des dons et des crédits à taux zéro aux pays les plus pauvres. « Il faut accélérer notre effort collectif pour sauver davantage la vie de femmes et d'enfants et nous avons la preuve que les financements basés sur des résultats ont un impact significatif », a indiqué le président de la BM.

L'engagement de près de 520 millions d’euros s'ajoute à la promesse faite en septembre 2010 de fournir environ 450 millions d’euros de financements d'ici 2015, ce qui a déjà été réalisé « deux ans avant les délais », a-t-il affirmé.

Ces financements ont été efficaces, a ajouté Jim Yong Kim, citant l'exemple de l'Afghanistan où le nombre de femmes accouchant dans un environnement médicalisé compétent a doublé. Au Burundi, ce nombre a grimpé de 25% en un an.

De nouveaux progrès seront possibles, selon la Banque mondiale, si on investit non seulement dans l'amélioration des structures de santé mais aussi dans celles de l'accès à de l'eau, à des équipements sanitaires et à l'éducation.

Au cours des dix dernières années, les efforts de l’AID-IDA ont conduit à la vaccinationde près de 600 millions d'enfants, à l'accès aux soins prénataux de 194 millions de femmes enceintes et à plus de 29 millions de naissances dans un environnement médicalisé.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018