Excite

La bourse pour les néophytes

Qu’est-ce que la bourse tout d’abord ? La bourse est une sorte de marché sur lequel des vendeurs peuvent vendre des parts de leur entreprise en échange d’argent servant à réaliser des investissements. Il s’agit donc pour les vendeurs de récupérer des capitaux de financement.

Les acheteurs, qui achètent ces parts de sociétés deviennent alors actionnaires de l’entreprise. En contrepartie de leur investissement, ils reçoivent ce que l’on appelle des «dividendes». Ces dividendes sont en réalité une part des bénéfices réalisés par la société correspondant à la part de l’investissement réalisé à partir des parts achetées. Il convient de préciser que les parts dont nous parlons sont appelées «actions» ou «titres boursiers» dans ce milieu.

On distingue donc les actions des indices boursiers. Mais alors à quoi correspondent les indices de bourse ? Les indices boursiers servent à rendre compte de la santé économique des sociétés qui composent une place boursière. Pour le CAC 40, il s’agit par exemple de relater la performance globale de la bourse de Paris. Pour le calcul de cet indice, on tiendra compte des performances des 40 plus grandes sociétés cotées sur cette bourse.

Ensuite quels sont les acteurs du marché boursier ? Du côté des demandeurs, il s’agit le plus souvent d’entreprises, mais aussi d’Etats. Ce sont ces demandeurs qui émettent des titres afin d’obtenir des capitaux. Pour les entreprises, ces capitaux servent, comme nous l’avons vu plus haut, à financer leur activité et les titres émis sont des actions. Pour les Etats, les capitaux récoltés servent à financer les dépenses publiques et les titres émis sont des obligations. De l’autre côté, les offreurs sont donc par déduction les acheteurs de ces titres. Il peut s’agir d’entreprises, de particuliers ou de ce qu’on appelle les «fonds d’investissement».

Ainsi, la fluctuation des cours de la bourse s’explique simplement. Lorsqu’une entreprise fait beaucoup de bénéfices, ses titres peuvent rapporter beaucoup d’argent à leur détenteur. Les offreurs peuvent donc revendre ces titres à un prix plus élevé. Dans ce cas, les cours de cette action montent. Si, au contraire, l’entreprise qui émet ces titres est en phase de récession, les offreurs vont revendre les actions à un prix plus bas. On observe alors une baisse des cours.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017