La demande mondiale d'or a reculé en 2012

Malgré un nouveau record historique en valeur de 180 milliards d’euros, le volume de la demande d'or dans le monde a reculé l'an dernier à 4405 tonnes. Il s’agit d’une baisse de 177 tonnes par rapport à 2011, selon le rapport trimestriel du Conseil mondial de l'or(CMO), fédération réunissant les grands groupes aurifères.

Sur l'ensemble de l'année, la demande dans le secteur de la joaillerie s'est repliée de plus de 3%, à 1908 tonnes, tandis que la demande d'investissement (lingots, produits boursiers adossés à des fonds d'or...) fondait de près de 10%, à 1535 tonnes.

Principal facteur de cet appétit amoindri, une chute de 12% sur un an de la consommation indienne d'or, à 864 tonnes, alors que l'Inde représente un cinquième de la demande mondiale. Les achats d'or en Chine, deuxième plus gros pays consommateur, sont quant à eux restés quasi-stables, à 776 tonnes.

Cependant, la tendance s'est améliorée en fin d'année pour la demande indienne d'or dans le secteur de la joaillerie à la faveur de Divali, fête des lumières pour laquelle se multiplient les achats de bijoux. Grâce à ce sursaut en Inde, la demande mondiale d'or a représenté 1196 tonnes sur les trois derniers mois de 2012, en progression de 8% par rapport au troisième trimestre, et en hausse de 3,8% par rapport à la même période de 2011.

Sur l'ensemble de 2012, l'effritement de la demande a cependant été tempéré par les acquisitions d'or par les banques centrales de par le monde, soucieuses de diversifier leurs réserves face aux incertitudes économiques et monétaires. Leurs achats ont grimpé de 17% par rapport à 2011, à 535 tonnes, le plus haut niveau enregistré depuis 1964.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014