Excite

La Grande-Bretagne en tête de l’investissement en Europe, devant la France

Le baromètre d'Ernst & Young place la Grande-Bretagne en tête sur les investissements directs étrangers en Europe au premier semestre 2012. La France arrive en deuxième position juste devant l'Espagne qui dépasse l'Allemagne.

Plus de 1.500 décisions d'investissements directs étrangers ont été prises en Europe au premier semestre, soit une hausse de 6,3% par rapport aux six premiers mois de 2011. Les créations d'emplois découlant de ces investissements ont atteint 78.299. « Les investisseurs semblent désormais considérer l'incertitude et la volatilité comme la nouvelle normalité dans les pays et industries d'Europe », déclare Marc Lhermitte, auteur de l'étude.

« Les difficultés économiques observées dans la région sont compensées par les excellents fondamentaux de l'Europe, notamment la très forte concentration de consommateurs ayant un pouvoir d'achat élevé, une variété des compétences qui est un gage de productivité, un climat d'innovation unique et des infrastructures haut de gamme », poursuit-il. Les Etats-Unis restent les investisseurs externes les plus importants avec 32,5% du total des investissements effectués en Europe, principalement dans les secteurs des logiciels et des services aux entreprises.

Pour mémoire, l'influent et libéral hebdomadaire britannique du monde des affaires The Economist, avait estimé en couverture d’un numéro récent que la France était une « bombe à retardement au cœur de l'Europe ». Pour illustrer ce dossier spécial de 14 pages, l’image de sept baguettes de pain entourées d'un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée avait fait scandale auprès de la classe politique hexagonale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017