Excite

L’apport de la culture à l’économie française

Dès l’introduction du rapport le ton est donné : il s’agit de « déterminer les leviers d’action permettant d’utiliser pleinement le potentiel de croissance des industries culturelles et créatives ». En d’autres termes, comment rendre la culture économiquement rentable ?

Le rapport part d’un constat simple, le secteur culturel représente 3,2% du PIB français. C’est beaucoup. A titre de comparaison c’est sept fois plus que l’industrie automobile. Ce chiffre regroupe l’intégralité des activités culturelles mais aussi des secteurs directement liés au milieu culturel (entreprises du bâtiment spécialisées dans la réhabilité de lieu de patrimoine par exemple) et les « effets induits ».

Les activités culturelles définies par le rapport sont regroupées en 11 familles qui vont de la publicité aux arts visuels en passant par la presse et le spectacle vivant. Cette famille du spectacle vivant justement représente environ 15% du poids économique du secteur culturel. Autre donnée : le spectacle vivant est le premier pourvoyeur d’emplois dans le secteur culturel avec près de 150 000 personnes.

Ce rapport de « l’apport de la culture à l’économie en France » est plutôt succin et s’approche plus d’une synthèse. Les données chiffrées sur la part de la culture dans le PIB, sur l’emploi et la dépense publique dans ce secteur permettent de voir le milieu culturel sous un nouvel angle et en ça, ce rapport est réussi et rempli son objectif initial. En conclusion du rapport, on apprend que les recherches effectuées ont permis de mettre en place une nouvelle méthodologie efficace facile à actualiser. Donc à la théorie s’ajoute la mise en place d’un outil statistique pratique sur la place de la culture dans l’économie française.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019