Excite

L’assurance habitation pour locataires, une obligation légale

Depuis la Loi Quillot de 1982, l'assurance est obligatoire pour tous les locataires. Et si l'on emménage dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison, il est indispensable de penser à se prémunir contre d'éventuels sinistres, en souscrivant une assurance habitation.

Dès la signature du bail, l'on doit être en mesure de présenter une attestation d'assurance habitation à son propriétaire. Et bien évidemment, de la renouveler chaque année. A défaut, le propriétaire serait tout à fait en droit de résilier le bail, car selon les textes, chacun est tenu de s'assurer contre les risques locatifs.

Par risques locatifs, il faut comprendre les dégradations qui pourraient être causées aux biens loués. Ces dégradations peuvent être provoquées par un dégât des eaux, un incendie, une explosion, etc. Le locataire en est responsable, sauf s'il parvient à prouver que ces dégâts sont dus à la force majeure, à un vice de construction ou à un défaut d'entretien incombant au propriétaire. C'est donc la responsabilité civile du locataire qu'il faut obligatoirement couvrir, avec une assurance locataire.

Les contrats d'assurance habitation destinés aux locataires offrent en fait des couvertures plus larges que la seule garantie obligatoire. Et elle est certainement l'une des plus complètes, car elle protège autant les biens que les personnes. Toutefois, si certaines protections sont légalement comprises dans tous les contrats, d'autres proposées en annexe peuvent se révéler précieuses à l'usage, même si elles entraînent un supplément de prix.

Enfin, comme pour toutes les assurances, il ne faut pas négliger les conditions suspensives : forfaits, exclusions, plafonds de remboursement, il est important de bien lie son contrat, même en tant que locataire.

Source photo : Rhian vK (www.flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017