Excite

Le fonctionnement du prêt relais

Pour les propriétaires d’un bien immobilier désireux d’acheter une nouvelle maison et de vendre la leur, faire coïncider la vente et l’achat s’avère souvent particulièrement difficile. La vente peut être longue et dépendre de nombreux facteurs. La solution la plus efficace pour les propriétaires consiste alors à demander un prêt relais à son organisme de prêt ou à sa banque.

Le prêt relais, également connu sous le nom de crédit de soudure, est accordé dans le but de financer l’apport que constitue la vente d’un bien, avant que celle-ci ne soit réalisée. L’organisme prêteur avance 50 à 80% de la valeur du bien, souvent pour une durée de 1 à 2 ans, et le capital est dû au terme du contrat. Seuls les intérêts du prêt seront remboursés, car celui-ci pourra être soldé lors de la vente du bien. Le schéma de fonctionnement du prêt relais est simple : un prêt est effectué pour acheter un nouveau bien avant la revente du premier, le prêt relais est donc là pour servir d’apport au second bien.

Il existe trois types de crédit relais : le prêt relais accompagné d’un prêt amortissable classique ; le prêt relais avec ‘franchise totale’ accompagné lui aussi d’un prêt amortissable (les intérêts du prêt relais sont décalés à la date de la vente) ; et enfin le prêt relais ‘sec’ dans le cas où la valeur de l’acquisition est égale ou inférieure à la valeur du bien vendu.

Dans le cas où le propriétaire ne parvient pas à vendre son bien au terme du prêt relais, celui-ci peut être reconduit ou transformé en crédit amortissable (souvent dans le cas d’abandon de la volonté de vendre au profit de la location du bien appartenant au propriétaire).

Source photo : seier+seier via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017