Excite

L'économie sociale solidaire : une approche différente

Autre façon de concevoir l’économie, plus humaine et durable, l’économie sociale et solidaire repose sur des valeurs communes, que décident de suivre et d’appliquer certaines entreprises, associations, coopératives ou fondations. Un mode d’organisation différent est mis en place, dont le but est d’offrir une alternative au tout-marché ou au tout-état. Responsabilisation des sociétaires, gestion démocratique, utilité sociale placée avant la recherche du profit ou encore refus de la domination du capital, c’est toutes ces notions qu’englobe l’économie sociale et solidaire.

Les règles de fonctionnement sont simples, comme le rassemblement de personnes autour d’un même projet, la conciliation des activités économiques avec des objectifs d’intérêt collectif ou encore l’intégration primordiale de la notion de développement durable. Applicable dans tous les secteurs d’activité, du commerce équitable au secteur banquier en passant par la culture, l’économie sociale et solidaire a su faire sa place dans le monde et en France en particulier, avec plus de 200 000 entreprises françaises régies par ses règles, soit plus de 9% du total des entreprises nationales, et un nombre de salariés dépassant les 2 000 000, soit 10% du total des salariés en France. Un emploi sur 3 dans le secteur social, un sur 6 dans l’éducation et un sur 10 dans le secteur financier reposent ainsi sur les principes de l’économie sociale et solidaire.

Son taux de croissance annuel est situé aux alentours de 5%, contre 4% dans le privé et 1% dans le public, et l’idée d’économie sociale et solidaire s’insinue aujourd’hui petit à petit dans tous les secteurs de la vie professionnelle, de la distribution à l’agriculture.

Source photo : Ludo29880 via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017