Excite

Les formations universitaires en économie et en droit

L'économie et le droit sont des domaines où l'on compte de plus en plus d'étudiants inscrits en première année. Ces filières attirent les jeunes bacheliers car elles offrent des perspectives intéressantes. Mais, si l'entrée à l'université est ouverte à tous, la sélection y est sévère. Moins d'un étudiant sur deux parvient à passer le cap du premier cycle.

Le cursus universitaire en economie et en droit s'est orienté, depuis de nombreuses années, selon les trois grades licence (Bac + 3), master (Bac + 5 pour le master II), doctorat (Bac + 8). Le premier cycle est très sélectif : moins d'un étudiant sur deux passe en deuxième année. En Master II, dans certaines universités, on retrouve un étudiant sur dix. Certains Master sont réputés particulièrement sélectifs et mieux vaut alors disposer d'un très solide dossier pour y parvenir.

Les étudiants valident chaque année 60 "crédits" appelés ECTS (European Credits Transfer System). Une licence représente 180 ECTS et un Master II, 300 ECTS. Ce système a été institué au niveau européen, dans le cadre des accords de Bologne, pour faciliter la mobilité des étudiants entre les différents pays de l'Europe. Cela permet, par ailleurs, de garantir une équivalence des diplômes.

Un plan intitulé "réussir en licence » vient d'être lancé en France. Son objectif est d'améliorer le taux de réussite dans les premières années, en instituant des cours de renforcement, du tutorat et, pour certaines filières, en permettant aux étudiants les moins adaptés au système universitaire, d'obtenir une licence en quatre années.

Les formations en economie et en droit sont de plus en plus accessibles aux étudiants issus des Instituts Universitaires de Technologie (notamment DUT carrières juridiques et DUT GEA).

Des débouchés attractifs

Les formations en economie et en droit offrent des débouchés particulièrement intéressants. Vous pouvez, ainsi, devenir avocat, trader, haut fonctionnaire ... Elles offrent de vrais jobs, avec une rémunération souvent attractive. Mais, aujourd'hui, la détention d'un Master 2 est le plus souvent exigé par les employeurs. Et pour y parvenir, il faut s'attendre à beaucoup de travail !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022