Excite

L'OMC conclut l’accord historique de Bali

Après des années de paralysie, la coopération internationale dans le domaine commercial a été relancée puisque la 9e conférence ministérielle de l'OMC s'est terminée sur un succès après avoir joué les prolongations.

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a conclu un accord qualifié d'«historique», car il est le premier à avoir été signé depuis 20 ans et la conclusion du cycle de l'Uruguay en 1994. De nombreux pays n'avaient pas caché les enjeux de la réunion: l'avenir du système multilatéral.

Le Brésilien Roberto Azevedo, patron de l'OMC, a déclaré que l'accord de Bali était un « pas important » vers la réalisation du programme de libéralisation des échanges commerciaux lancé en 2001 dans la capitale du Qatar, Doha, et resté jusqu'à présent lettre morte. « Bali n'est qu'un début. Nous avons dorénavant douze mois pour établir une feuille de route afin de conclure le programme de Doha », a déclaré Roberto Azevedo.

L'accord conclu à Bali comporte trois volets : l'agriculture, l'aide au développement et la facilitation des échanges. Tout comme le commissaire européen au commerce Karel De Gucht, le ministre américain du commerce Michael Froman s'est félicité de l'accord en affirmant que « l'OMC est entrée dans une nouvelle ère ».

« C'est un bon accord à la fois pour les pays en développement et les pays industrialisés », a dit Michael Froman. Il a souligné que le volet sur la facilitation des échanges pourrait ajouter quelque 1000 milliards de dollars au PIB mondial et réduire les coûts des exportations des pays en développement de 15% et des pays riches de 10%. « Nous avons sauvé l'OMC et le paquet de Bali », a pour sa part affirmé le commissaire européen au Commerce Karel De Gucht dans un communiqué publié à Bruxelles.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018