Excite

L’Union économique eurasiatique est née

  • Getty Images

La Russie a signé avec le Belarus et le Kazakhstan un accord officiel sur la création d’une Union économique eurasiatique, destinée à renforcer l’intégration entre ces trois ex-républiques soviétiques déjà liées au sein d’une Union douanière depuis la chute de l’URSS.

Le document a été signé par les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev à Astana, la capitale du Kazakhstan. "Cette union est économique et ne touche pas à la souveraineté des Etats participants", a souligné après la signature M. Nazarbaïev, le dirigeant kazakh.

Lancée le 1er janvier 2015, l’Union économique eurasiatique doit favoriser une intégration plus étroite de ces pays déjà liés depuis 2010 au sein d’une Union douanière. L’Arménie et le Kirghizstan, deux autres ex-républiques soviétiques, ont annoncé leur intention de rejoindre cette union d’ici à la fin de l’année.

En revanche, le président russe a dû se résoudre à ne pas y voir participer l’Ukraine, un pays de 46 millions d’habitants doté d’un réel potentiel industriel plongé dans une crise sans précédent depuis fin novembre et le refus du président Viktor Ianoukovitch, déchu depuis, de signer un accord d’association avec l’UE.

Le nouveau président ukrainien, le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko élu récemment, a d’ores et déjà annoncé que son cap serait une entrée à terme de l’Ukraine dans l’Union européenne, allant ainsi à l’encontre des ambitions de Moscou qui avait tenté fin 2013 de faire miroiter à Kiev des avantages économiques si elle restait dans son orbite et entrait dans l’Union douanière.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019