Excite

McDonalds subit aussi la crise

Le géant de la restauration rapide n'échappe pas à la conjoncture économique. Les résultats restent globalement stables pour le premier trimestre mais ne laisse pas présager d'améliorations.

C'est la crise mais les consommateurs ne se ruent pas pour autant sur la restauration rapide, censée être meilleur marché que la restauration traditionnelle. La chaîne américaine de restauration rapide McDonald's a annoncé récemment des résultats décevants pour le premier trimestre. Son bénéfice net stagne à 1,27 milliard de dollars (969 millions d’euros), en hausse de 0,2%.

Aux Etats-Unis, les ventes à nombre de restaurants comparables ont baissé de 1% « en partie à cause de l'environnement difficile pour les repas à l'extérieur», selon le communiqué du groupe, qui affirme toutefois avoir mieux résisté que ses concurrents et augmenté sa part de marché.

En Europe aussi, « les résultats ont été freinés par l'incertitude économique persistante » toujours selon le même communiqué du groupe, avec des ventes à restaurants comparables en baisse de 1,1%. En France, l’un des bastions européens de la chaîne de restauration rapide, la baisse se situe dans la moyenne européenne.

Dans la zone Asie-Moyen-Orient-Afrique, le recul atteint même 3,3% « principalement en raison de la faiblesse persistante au Japon et de résultats négatifs en Chine».

M. Donald Thompson, le président de McDonalds se félicite de la relative bonne tenue de son entreprise mais a toutefois souligné que si les effets de calendrier allaient s'atténuer, « l'environnement mondial difficile et les pressions sur les bénéfices vont persister ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018