Excite

Principe et fonctionnement du prêt in fine

Le prêt in fine (‘à la fin’ en latin) est un prêt immobilier dont on ne rembourse que les intérêts du capital souscrit, et une épargne existante ou à constituer fructifiera durant la durée du prêt afin de permettre le remboursement du capital emprunté à la toute fin du prêt. A destination des investisseurs locatifs principalement, les avantages du prêt ou crédit in fine sont surtout fiscaux, car celui-ci offre la possibilité de déduction des intérêts d’emprunt des revenus locatifs, de profiter de placements intéressants et performants et de diminuer son imposition. Le prêt in fine, à taux fixe, est en général accordé pour une durée de 3 à 15 ans, et l’emprunt minimum de l’emprunt est de 21 500€ (il n’y a pas de montant maximum).

Pendant toute la durée du crédit, les mensualités seront versées sur un placement dédié associé au prêt, sur lequel la banque prendra un nantissement (souvent un contrat d’assurance vie, ou assurance décès invalidité). Cette épargne ne sera donc pas accessible pendant la durée du prêt sans autorisation expresse de la banque, qui se sera assurée lors du montage du plan que l’épargne sera suffisante à la fin du contrat pour rembourser le capital emprunté.

Le fait de souscrire une assurance décès invalidité en parallèle permettra le remboursement du prêt à la banque en cas décès de l’emprunteur, évitant ainsi le transfert des dettes vers les héritiers éventuels, qui bénéficieront alors d’un logement intégralement payé, et d’une assurance vie sous le régime de transmission hors succession.

Source photo : Andres Rueda via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017