Excite

Motorola Mobility, une entreprise en pleine restructuration

Créé début 2011 par scission de Motorola, Motorola Mobility passera sous le contrôle de Google au mois d’août de cette même année. Cette opération de rachat ouvre de nouvelles perspectives du géant informatique américain, propriétaire du moteur de recherche le plus utilisé. Toutefois, son exploitation passe par une restructuration en profondeur.

Les enjeux du rachat par Google

Si pour 12,5 milliards de dollars, Google a décidé de racheter Motorola Mobility en août 2011, c’est avant tout pour avoir son portefeuille de brevets, mais également pour préserver la plate-forme Android. Motorola Mobility est effectivement une entreprise qui pèse lourd et qui a une importance cruciale dans le monde très concurrentiel de la technologie informatique et de la télécommunication. Sa très vaste gamme de produits comprend des téléphones mobiles, des tablettes numériques, des accessoires, des logiciels pour ordinateurs, des talkies-walkies, des modems et d’autres produits de salons : enregistreurs audio-vidéo numériques, set-top boxes, etc.

Plus de 4 000 emplois à supprimer

Largement déficitaire sur les quinze derniers trimestres et avec une perte d’exploitation s’élevant à 233 millions de dollars, Motorola Mobility devient une véritable charge pour Google. Ce dernier a donc décidé d’opérer quelques changements pour que l’activité renoue avec la rentabilité. Pour cela c’est plus de 4 000 emplois (20 % de l’effectif total), dont un tiers aux États-Unis, qui seront supprimés. Rien que cette annonce a permis à l’action Google de gagner 1,87 % à Wall Street. Effet positif obtenu par l’engagement de Motorola et Google à aider les employés (incluant personnel,cadres et vice-présidents) avec notamment une proposition d’indemnités de licenciement généreuses.

Un nouveau souffle pour Motorola Mobility

Les mesures prévues pour Motorola Mobility commencent déjà à porter ses fruits avec la revalorisation de ses actions à Wall Street. Avec une réorganisation interne prévue et la réduction du portefeuille des smartphones, Motorola Mobility gagnera en rentabilité, mais pourra surtout se consacrer au développement de ses appareils Android de référence et diverses tablettes.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017