Excite

Orange devient propriétaire de Dailymotion

Il y a déjà bien longtemps que la fusion entre les supports physiques de l'internet et les contenus. La reprise par Orange de Dailymotion démontre, une fois de plus, que les opérateurs de téléphonie ont un intérêt évident à de tels rapprochements. Mais, ce type d'investissement a un coût et il n'est pas évident que celui ci soit vite rentabilisé.

La participation d'Orange dans Dailymotion était, depuis 2011, de 49 %. Pour acquérir les 51 %, l'opérateur va devoir débourser 72 millions d'euros. Il cherche donc à développer toutes les synergies possibles au travers, notamment, de ses régies publicitaires. Son portail intègre le lecteur de Dailymotion. Il poursuit des recherches permettant d'optimiser la diffusion des flux vidéos. La rapidité de décision de cette nouvelle filiale tranche singulièrement avec le mode de fonctionnement plus hiérarchisé de la maison mère.

Orange va, à présent, devoir multiplier les partenariats pour rentabiliser son investissement. Le continent américain draine une part non négligeable de l'audimat. La question de la valorisation de cette clientèle potentielle est clairement posée. Dans l'immédiat, peu de portes semblent s'entrouvrir. La seule piste crédible est celle de Qualcomm, un producteur de puces destinées aux smartphones. Mais, d'autres possibilités pourraient rapidement apparaître car l'internet est un monde ou tout évolue en permanence.

Le groupe affirme ainsi sa volonté de prendre des parts de marché à l'international. Dailymotion agit ainsi tel un apporteur d'affaires au profit d'Orange et lui assure une visibilité encore plus importante. Son trafic est estimé à 130 millions de visiteurs uniques. Peu de médias peuvent espérer une telle diffusion. Que de chemin parcouru depuis sa création, en 2005, par deux entrepreneurs français !

Un investissement profitable ?

L'avenir dira si l'opération d' Orange sur Dailymotion aura été une bonne affaire. L'opérateur a annoncé sa volonté de faire appel à d'autres partenariats européens. Avec l'avènement des téléviseurs connectés, il se pourrait qu'il ait eu raison par rapport à ses concurrents moins ambitieux. D'ores et déjà, les frontières entre télévision, smartphone, télécommunications s'estompent.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017