Excite

payer ses impôts locaux : paiement de la taxe d'habitation

Depuis plusieurs années, les impôts locaux sont couplés avec la redevance télé ou contribution à l'audiovisuel public. Ils doivent être payés selon la date limite de paiement indiquée sur votre avis d'imposition et profitent à votre commune, à un groupement de communes et à votre département.

Les impôts locaux sont calculés à partir de vos revenus et des personnes à charge comme cela a été indiqué dans votre déclaration de revenus. Ils sont aussi calculés en fonction de la valeur locative du logement occupé. Les impôts locaux sont les plus injustes qui soient car ils dépendent surtout des bases fixées par chaque commune et chaque département. Ainsi à Tourcoing, vous pouvez payer plus d'impôts locaux qu'à Neuilly-sur-Seine !

Pour payer vos impôts locaux, vous avez plusieurs choix. Vous pouvez utiliser le TIP (titre interbancaire de paiement) joint à votre avis d'imposition, un chèque à l'ordre du Trésor Public, un virement bancaire ou encore des espèces à verser à la trésorerie. Vous pouvez aussi préférer le prélèvement à échéance, comme pour les impôts sur le revenu ou encore payer directement en ligne. Faites bien attention à la date limite de paiement car si vous la dépassez, vos impôts locaux seront augmentés de 10 % ! A partir de 2011, vous pourrez aussi payer vos impôts locaux par prélèvement mensuel tous les 15 du mois en 10 mensualités s'étalant de janvier à octobre, le solde étant retiré en novembre. Ce système vous permet de mieux gérer votre budget.

Parfois, vous devez faire face à une situation délicate et qui peut s'avérer dramatique pour vos finances personnelles : chômage, décès du conjoint, maladie, accident, etc. Il est alors possible de faire une demande de dégrèvement (baisse du montant) ou de remise gracieuse de vos impôts locaux. Dans ce cas, veillez à fournir exactement toutes les pièces qui vous seront demandées et à prévenir parallèlement votre trésorerie pour que votre dossier soit en attente.

Parfois également, vous n'êtes pas d?accord avec le montant des impôts locaux qui vous est réclamé. Il convient alors d'envoyer une réclamation au centre des impôts avant le 31 décembre de l?année de référence mais cela ne vous dispense aucunement du paiement de la taxe d'habitation. Si votre réclamation est jugée justifiée, vous serez alors remboursé des sommes trop versées mais si celle-ci est jugée injustifiée, vous devrez, en cas de non-paiement à la date indiquée, vous acquitter de 10 % en plus !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017