Excite

Pays en voie de développement 2013 : des progrés

Parmi les pays en voie de développement 2013, 16 pays africains sont dans la bonne voie pour réduire leur seuil d'extrême pauvreté. Parmi eux, on trouve notamment le Rwanda, l’Ouganda, le Malawi, le Ghana, l’Éthiopie, le Burkina Faso et le Bénin. Cette réduction serait estimée à environ 50%, d'ici 2015.

Cet objectif avait été déterminé par les objectifs du Millénaire fixés par l'ONU pour certains pays en voie de développement 2013. Les choses évoluent plutôt favorablement vers ce résultat. Les progrès estimés jusque-là semblent très favorables particulièrement concernant les pays d’Afrique subsaharienne. Grâce aux différents investissements effectués notamment pour les secteurs de la santé, de l'agriculture et de la santé.

Plus les parts de la dépense publique investies dans ces secteurs sont conséquentes, plus les résultats sont bons. Le Burkina Faso qui a investi 50% de la dépense publique dans ces trois services durant les dernières années est bien parti pour réduire l'inégalité des sexes à l'école primaire avant 2015. Il parviendra également à diminuer considérablement la mortalité maternelle, puisque la gratuité des soins pendant la grossesse a été instaurée.

On estime que 78% des ressources disponibles de ce pays sont liées aux ressources domestiques. Si elles sont attribuées à ces trois secteurs prioritairement, on assistera alors à un progrès impressionnant. Des engagements avaient d'ailleurs été pris dans ce sens, mais ils ne sont pas forcément respectés. Certains continuent toujours à investir massivement dans le social. Ils ont pourtant accepté et signé les engagements de Dakar qui fixaient ces objectifs.Si tous avaient respecté ce pacte, ce sont 190 milliards d'euros qui auraient été engagés.

Les mauvais élèves

Parmi les pays en voie de développement 2013 qui n'ont pas respecté les accords qui avaient été pris, on trouve l’Angola. Si le pays l'avait fait, la totalité des enfants aurait pu être envoyée à l'école primaire et une formation meilleure des instituteurs aurait pu être envisagée ainsi qu'une rémunération supérieure. Parmi ces mauvais élèves, on remarque que ce sont les pays possédant de nombreuses richesses naturelles qui ont le moins joué le jeu. Certains comme la RD Congo, le Zimbabwe, le Gabon ou le Nigéria ont encore régressé dans la lutte pour l'amélioration du sort de leur population.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018