Excite

Doublement du plafond du livret A, les conséquences

C'était une promesse de campagne du Président François Hollande, le doublement du plafond du livret A, mais les conséquences sont diverses, entre l'agence Moody's qui prétend que les banques vont être mises en difficulté et le fait que 91,5% des épargnants ne soient pas concernés, puisqu'ils ne sont pas au plafond de leur livret.

Impact modéré sur l'épargne

L'analyse de l'agence de notation Moody's face à la hausse du plafond du Livret A laisse un peu perplexe lorsqu'on sait que seuls 8,5% des épargnants sont concernés, puisque les autres 91,5% ne sont même pas au plafond actuel.

Rappelons que cette hausse de plafond sera progressive et qu'il s'agit pour le moment de 25% pour septembre 2012, puis d'une hausse équivalente en fin d'année, mais il est vrai que le plafond du LDD doublera également à la mi-septembre, passant de 6.000 à 12.000 €.

Bien sûr, il s'agit d'une épargne sûre, performante et défiscalisée, mais cela ne change rien pour ceux qui n'ont de toute façon pas d'argent à épargner.

Quel impact sur la construction ?

Ce relèvement du plafond du Livret A ne devrait avoir que peu d'influence sur la construction de logement sociaux, dans la mesure où les programmes actuels son déjà largement financés et n'ont donc pas besoin de financements complémentaires.

Impact sur l'assurance vie

Les épargnants qui ont atteint le plafond de leur Livret A pourraient être tentés d'épargner sur ce livret plutôt que sur l'assurance vie, dans la mesure où, lorsqu'on débloque l'argent d'une assurance vie avant la fin du contrat, la rémunération obtenue est fiscalisée, ce qui n'est pas le cas pour le Livret A.

L'analyse de l'agence de notation Moody's

Selon Moody's, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel et la BPCE seront les premières banques impactées par la hausse du plafond du Livret A, tandis que BNP Paribas et la Société Générale devraient être peu touchées, en raison de l'importance de ce produits dans leurs comptes. L'agence craint que les épargnants déportent leur épargne sur ces produits défiscalisés, "ce qui va réduire le montant des dépôts disponibles pour le financement des banques".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017