Excite

Mieux comprendre le plan épargne logement

Aujourd’hui, laisser son argent à la banque ne rapporte quasiment pas grand-chose. Pour faire fructifier son capital, plusieurs options de placement s’offrent aux particuliers. Parmi eux, il y a le plan épargne logement qui en plus de produire des intérêts, permet aussi d’obtenir un prêt immobilier à un taux préférentiel.

Le PEL : pour qui ? Pourquoi ?

Tout individu peut ouvrir un plan épargne logement. Celui-ci doit faire l’objet d’un contrat écrit établi entre un particulier et un établissement de crédit agréé. Notons que si chaque membre d’une même famille peut disposer d’un PEL, il ne peut cependant être ouvert qu’un tel compte par personne. En revanche, un titulaire d’un compte épargne logement (CEL) a le droit d’ouvrir un PEL à condition qu’il effectue cette démarche au sein du même établissement de crédit.Ce mode de placement s’adresse aux personnes souhaitant profiter d’un prêt immobilier dans le futur. En effet, il permet d’obtenir un crédit immobilier à un taux privilégié pour financer l’acquisition d’une résidence principale.

La intérêts

La rémunération du plan épargne logement se présente sous forme d’intérêts bancaires et, éventuellement d’une prime d’État. Ces intérêts sont capitalisables. Cela veut dire qu’au 31 décembre de chaque année, ils sont ajoutés au capital épargné et deviennent ainsi producteurs d’intérêts bancaires supplémentaires. Notons que le taux d’intérêt d’un PEL est déterminé à l’ouverture du compte. En ce qui concerne la prime d’État, elle est seulement versée si le titulaire du compte réalise un prêt de 5000 € au minimum grâce à son PEL. Attention, ceci est valable pour un PEL ouvert à partir du 1er mars 2011.

La durée d’un compte PEL

L’ouverture d’un plan épargne logement est soumise à une durée minimale de quatre ans. Cela veut dire que tout retrait avant ce délai entraîne la clôture du compte. La durée maximale d’un PEL est de dix ans. Passé ce délai, le compte est gelé et plus aucun versement n’est autorisé. Cependant, le compte continue de produire des intérêts pendant cinq ans. Après 15 ans, le compte sera transformé en livret d’épargne classique avec un taux d’intérêt fixé par l’établissement bancaire.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018