Excite

Plusieurs entreprises s'allient contre Google

  • Getty Images

BMW, Audi et Daimler se sont associés à Baidu, le principal moteur de recherche chinois, pour racheter Here, la filiale de cartographie du finlandais Nokia. Cette offre a valorisé la société Here «à bien plus de 2 milliards de dollars».

Pourquoi les trois constructeurs allemands, qui rivalisent férocement sur le marché de l’automobile haut de gamme, décident-ils donc cette fois de s’allier ? Tout simplement pour empêcher Google, Apple ou Facebook de prendre le contrôle d’une technologie essentielle en matière de services de navigation. Comme l’explique au Wall Street Journal une personne proche du dossier : «La principale menace qui pèse sur l’industrie automobile, c’est que Google développe un système d’exploitation pour les voitures sans conducteur et le mette gratuitement à la disposition de tout le monde. Nous avons besoin de la cartographie pour le système d’exploitation des véhicules».

Mais que vient faire Baidu dans l’histoire ? Ce groupe joue un rôle important, explique le Wall Street Journal, parce qu’il est en train de mettre au point une carte haute définition de la Chine. Or, ce pays est actuellement le premier marché automobile au monde et fait d’importance Google n’a pas le droit de le cartographier.

Dans le cadre de l’accord passé avec ses partenaires allemands, Baidu, qui ne prend qu’une participation minoritaire, ne peut utiliser la technologie de Here qu’en Chine. Here compte de nombreux clients dans l’industrie automobile : BMW, Audi et Daimler, mais aussi General Motors, Ford, Nissan et Renault. La société revendique 80% du marché des systèmes de navigation embarqués dans les voitures aux Etats-Unis et en Europe. Elle a toutefois perdu 32 millions d’euros en 2014, pour un chiffre d’affaires de 970 millions d’euros.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018