Excite

Pourquoi garder votre argent à la banque ?

Mettre de l'argent de côté pour acheter un bien immobilier ou parer un éventuel coup dur est une priorité des Français. Jusqu'ici le Livret A avait leur préférence (95% des Français en ont un), mais la chute historique de son taux à 1% a été vécue comme un véritable coup dur. Cela fait d'ailleurs plusieurs mois consécutifs que les retraits sont supérieurs aux dépôts sur les livrets A.

    Getty Images

Quoi qu'il en soit, certains Français ont déjà commencé un parcours du combattant pour trouver un type d'épargne qui rapporte un peu plus, tout en présentant un risque limité pour leurs économies, et surtout, la possibilité de piocher librement dedans en cas de besoin. L'épargne miracle existe-t-elle ? Peut-être pas, mais ce n'est pas une raison pour jeter ses livrets aux orties.

Avoir un livret A ou un livret développement durable (LDD), «c'est toujours mieux que de laisser dormir son argent sur un compte courant», estime l'économiste Philippe Crevel. Or de plus en plus de Français font cette erreur. « En 2015, environ 500 milliards d'euros dormaient sur des comptes ordinaires, déplore l'économiste. C'est presque autant que l'argent placé sur les différents livrets réunis». La raison de ce renoncement vient de l'impression qu'ont les Français qu'il n'existe pas vraiment de placement très intéressant.

Mais si 1% cela semble être peu, «en terme réel, au regard de l'inflation, c'est déjà pas mal», selon Philippe Crevel. «Et si on ne gagne effectivement pas beaucoup avec, au moins, on ne perd pas d'argent». En plus d'être sûr, ce placement est flexible. Il est donc possible de piocher dedans au besoin. Il est aussi totalement défiscalisé, un avantage non négligeable.

On a souvent tendance à penser que l'assurance vie ne sert qu'à mettre de l'argent de côté afin qu'il soit versé aux bénéficiaires désignés en cas de décès. Mais il est en fait possible de retirer de l'argent à tout moment, ce qui en fait une épargne flexible. Autres points forts, le capital déposé sur une assurance vie est garanti et il s'agit d'un placement bénéficiant d'une fiscalité avantageuse puisque seules les plus-values sont taxables.

Une chose est sûre enfin, c'est que les Français continuent à largement bouder la Bourse et privilégier les placements sûrs, quitte à avoir un faible rendement. «Malgré la hausse de la bourse, on ne constate pas de ruée sur les actions. Les gens sont bien trop échaudés par les crises passées» conclut Philippe Crevel.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018